Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 107, septembre-octobre 2016

Les 19 et 20 octobre à Amiens

Relaxe pour les huit de Goodyear !

Mis en ligne le 5 octobre 2016 Convergences Politique

En janvier 2016, le tribunal correctionnel d’Amiens condamnait huit anciens salariés de Goodyear-Amiens à 24 mois de prison, dont 9 mois ferme. Leur crime ? S’être mobilisés contre la fermeture de leur site.

En janvier 2014, l’usine de pneumatiques avait été occupée et deux directeurs avaient été retenus pendant une trentaine d’heures par les salariés. Les patrons ont fermé un site de 1 142 salariés, qu’ils ont licenciés. Et ce sont les salariés qui se sont battus qui se retrouveraient en prison ? La direction de Goodyear et les cadres avaient retiré leur plaine : c’est le parquet qui a voulu qu’un procès ait lieu et a tenu à demander de la prison ferme.

La politique du gouvernement, c’est laisser faire les licencieurs et envoyer les salariés qui se défendent en prison. Pas question d’accepter ce jugement inique !

Les 19 et 20 octobre prochain, les huit condamnés seront rejugés en appel à Amiens. Ils appellent les salariés, les militants syndicaux à les soutenir à cette occasion. Relaxe pour les huit de Goodyear !

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Numéro 107, septembre-octobre 2016