Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Convergences révolutionnaires > Numéro 140, septembre 2021

Recommandations : des articles à lire sur notre site

Mis en ligne le 6 septembre 2021 Convergences

Dans le monde

Élections en Algérie : abstention record, une nouvelle claque pour le régime

(Mis en ligne le 23 juin 2021)

Aux élections législatives du 12 juin, plus de 76 % des électeurs ont tourné le dos aux urnes. Cette élection a eu lieu dans un contexte d’essoufflement du Hirak, dont le régime profite pour tenter une reprise en main relative de l’initiative politique, en même temps qu’un serrage de vis. Mais au cours de ces deux dernières années, marquées par le Hirak hier, par les grèves aujourd’hui, les jeunes, les travailleurs qui se sont éveillés à la politique sont nombreux.


La fragilité électorale du régime iranien

(Mis en ligne le 24 juin 2021)

Derrière des résultats triomphalistes des conservateurs, les principes fondamentaux du régime sont bel et bien contestés. Malgré la répression, des secteurs significatifs de la classe ouvrière ont profité de la campagne électorale pour mettre en avant leurs revendications, que ce soient les travailleurs du pétrole fin mai avec des appels à la grève, ou des mouvements contre les salaires impayés. Et aussi : Iran : 6 000 ouvriers imposent la renationalisation de leur usine après trois ans de mobilisation et de grèves. (Mis en ligne le 29 juin 2021)


Palestine : Mahmoud Abbas pris pour cible

(Mis en ligne le 5 juillet 2021)

« Abbas dégage », « Non à l’assassinat politique », « À bas l’Autorité d’Oslo ». Ce sont quelques-uns des slogans qu’ont scandés des milliers de manifestants qui se sont rassemblés le 3 juillet à Ramallah pour demander la démission du Président Mahmoud Abbas. Si les Palestiniens ont un ennemi, Israël, ils ont aussi dans leurs propres dirigeants des adversaires de taille dont il leur faudra un jour ou l’autre se débarrasser.

Et aussi :L’Autorité palestinienne : un État fantôme, une dictature bien réelle (Mis en ligne le 8 juillet 2021)


À propos des récentes manifestations à Cuba – L’importance et la signification des manifestations

Traduction d’un article de Pablo Heller, membre de la direction du Partido Obrero (Parti ouvrier) une des principales organisations trotskistes d’Argentine, paru le 15 juillet dans Prensa Obrera.

(Mis en ligne le 19 juillet 2021)


2020 aux USA : de crise en crise – un bilan de l’année 2020 aux USA

(Mis en ligne le 18 juillet 2021)

Un bilan de l’année 2020 aux USA, établi par les camarades de Speak Out Now, dressant également un panorama de la situation sociale du pays à la prise de mandat de Biden.


L’exclusion de Ken Loach du Parti travailliste : une chasse aux sorcières contre les militants de gauche

(Mis en ligne le 16 août 2021)

Le cinéaste britannique Ken Loach a annoncé avoir été exclu du Parti travailliste, dénonçant une « chasse aux sorcières » menée par la direction contre diverses tendances de l’aile gauche au sein du parti. L’arrivée à la tête du parti de Jeremy Corbyn en 2015 avait paru consacrer la rupture avec l’idéologie de Tony Blair et de ses successeurs qui a incarné une troisième voie entre la gauche et la droite, un peu à la manière d’un Macron.

L’expérience Corbyn a été de courte durée et il a été remplacé par un dirigeant ouvertement centriste dans la lignée de Tony Blair, Keir Starmer. Désormais, c’est à droite toute. Exclu ou non du Parti travailliste, Ken Loach reste un des plus grands cinéastes du Royaume-Uni. Le nom de Ken Loach restera, celui de Starmer c’est moins sûr !


Encore un désastre pour nos frères et sœurs d’Haïti

(Mis en ligne le 18 août 2021)

Un séisme de magnitude 7,2 vient de toucher Haïti. Environ trente mille logements sont par terre. Le bilan humain s’élève d’ores et déjà à plus de 1 300 morts. Il y a onze ans, le pays avait déjà été touché par un séisme destructeur. Sa capitale, Port-au-Prince, avait été ravagée. 280 000 morts, 300 000 blessés et 1 300 000 sans-abris. Tous les dirigeants des nations occidentales l’affirmaient haut et fort : il fallait aider le pays à moderniser ses infrastructures, se développer et surtout se prémunir contre les séismes à venir. Après les grandes annonces, quelles aides sont arrivées, et à qui ? En aucun cas aux Haïtiens les plus démunis. Elles ont surtout permis à la bourgeoisie haïtienne de signer des contrats avec les gouvernements étrangers et de s’enrichir sur le dos de la reconstruction de Port-au-Prince.


Tchad : l’héritage de Hissène Habré

(Mis en ligne le 2 septembre 2021)

L’ancien dictateur du Tchad (1982-1990) est mort du Covid le 24 août. Contrairement à son successeur Idriss Déby, tué en avril dernier, et dont les funérailles se sont faites avec toute la pompe françafricaine imaginable, Hissène Habré est parti sans hommages ministériels. Et pour cause. Hissène Habré était en prison depuis 2015, condamné à perpétuité pour crimes contre l’humanité par un tribunal spécialement créé par l’Union africaine pour l’occasion. Le procès s’était concentré sur le seul Habré, laissant dans l’ombre le système qu’il avait construit et légué aux Déby (père et fils). C’est que la courte dictature d’Hissène Habré a largement dépassé en férocité celle de son successeur. Pendant huit ans, le pays a été transformé en un immense mouroir à ciel ouvert, essaimé de charniers, de prisons où l’on pratiquait des tortures en tout genre. C’est au nom de la lutte anti-Kadhafi que la France et les États-Unis avaient soutenu et armé le régime Habré.


USA : haro sur les chômeurs

(Mis en ligne le 5 septembre 2021)

En juin et en juillet, deux millions d’emplois auraient été créés aux États-Unis, mais les patrons seraient inquiets : « Il y a pénurie de main-d’œuvre ! », « On ne peut pas embaucher ! » Et d’attirer l’attention du lecteur sur le cas si grave d’Amazon, « contraint » d’embaucher à 17 dollars (14,31 euros) de l’heure, pour faire venir du monde. 17 dollars en salaire brut ce n’est pas la fortune ! Si on les compare à l’inflation, les salaires aux USA ont baissé depuis le début de la pandémie. Plutôt que de pénurie de main-d’œuvre, il faudrait parler de pénurie de salaire. Et de pénurie d’emplois ! Il en manque encore 5,3 millions depuis la période pré-Covid. C’est sans parler de ceux qui, dès avant le virus, n’avaient pas de travail.

En France

Les élections passent... Notre colère demeure !

(Mis en ligne le 28 juin 2021)

Avec plus de 65 % lors de ce second tour, l’abstention a de nouveau été le résultat le plus commenté de ces élections régionales. Mais l’abstention ne suffit pas comme mode de contestation. Face aux attaques d’ores et déjà prévisibles, il faudra à nouveau descendre dans la rue.


Bac 2021 : retour sur une fin d’année mouvementée

(Mis en ligne le 7 juillet 2021)

Les résultats du bac viennent de tomber, avec un taux de réussite excellent de 90,5%, avant même les rattrapages qui ont lieu en ce moment. Après deux années compliquées pour mettre en place des épreuves communes dont personne ne veut (les fameuses E3C), le ministre de l’Éducation a choisi de les supprimer pour privilégier un bac à 40 % en contrôle continu. Pourquoi les enseignants et les élèves n’en veulent-ils pas ? En procédant ainsi, il étend encore plus l’évaluation locale, défavorisant ainsi, pour l’accès au supérieur, les élèves qui viennent de lycées de quartiers populaires dont la réputation est moins bonne que d’autres.

Dans les entreprises

Grève à Lasserre Propreté

(Mis en ligne le 16 juin 2021)

Lasserre Propreté, c’est l’entreprise en charge du nettoyage des locaux qui dépendent de la municipalité à Vitry. Les grévistes ont finalement obtenu gain de cause le 18 juin ! Après une semaine de grève ils et elles viennent d’obtenir 5 % d’augmentation de salaire, 500 euros de prime Covid, des élections professionnelles en septembre et le paiement des heures de grève.

En Italie, les grévistes de GKN (Florence) appellent le monde du travail à se soulever avec eux (Mis en ligne le 19 août 2021)

Le 9 juillet, les 422 travailleurs de GKN à Campi Bisenzio, près de Florence, ont reçu un mail les avisant de la fermeture de l’entreprise et de l’ouverture d’une procédure de licenciements collectifs. Immédiatement, une centaine de travailleurs ont décidé d’occuper l’usine et de tenir une assemblée générale permanente, invitant la population à les soutenir en se rassemblant devant l’usine.

« Notre appel est une invitation à s’insurger. C’est seulement par un changement du rapport de force général dans le pays que nous pouvons espérer nous sauver. Et si nous gagnons, nous changerons le rapport de force en faveur de tout le monde du travail. Notre appel se propage de Florence au reste du pays. C’est un appel avant tout à nos organisations syndicales et à tous les exploités. Que notre “révoltons-nous” se transforme en un mouvement général d’indignation et que de notre lutte il s’élargisse à l’ensemble du monde du travail. »

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Numéro 140, septembre 2021