Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 83, septembre-octobre 2012

AZF : 11 ans après, enfin une condamnation... partielle !

Mis en ligne le 9 octobre 2012 Convergences Entreprises

La cour d’appel de Toulouse vient de condamner l’ancien directeur d’AZF, Serge Biechlin, à trois ans de prison, dont un ferme, et la société Grande Paroisse à 225 000 euros d’amende, pour homicides involontaires « par négligence ou imprudence ».

Pendant des années, Total et la direction de sa filiale ont tout fait pour masquer leurs responsabilités dans l’accident qui, il y a 11 ans, a fait trente-et-un morts et des milliers de victimes : vraies fausses pistes, expériences truquées, intimidations, théories fantaisistes et racistes… En 2009, ils avaient obtenu leur relaxe « au bénéfice du doute » provoquant la stupeur et la rage des victimes.

Il aura fallu beaucoup d’opiniâtreté et de courage pour ceux (travailleurs, victimes, riverains) qui n’ont pas baissé les bras face à la puissance de Total pour obtenir des condamnations. Mais Total et son PDG de l’époque, Thierry Desmarest, sont mis hors de cause. Or, c’est bien leur politique de diminution des effectifs, de sous-traitance, de petites économies qui est la cause de cette catastrophe et de plusieurs autres… N’empêche qu’un patron est condamné, et ce n’est que justice.

F.R.

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Numéro 83, septembre-octobre 2012