Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Convergences révolutionnaires > Numéro 144, mars 2022

Recommandations

Mis en ligne le 27 mars 2022 Convergences

Des extraits de critiques de films, de documentaires, de séries et de livres, ainsi que d’autres articles politiques que vous pourrez retrouver en version intégrale sur notre site.

Films


Un Peuple

Documentaire d’Emmanuel Gras : une immersion dans le mouvement des Gilets jaunes

Sorti le 23 février 2022, Un Peuple est un documentaire tourné pendant le mouvement des Gilets jaunes de l’hiver 2018 à l’été 2019. Emmanuel Gras a choisi de suivre de l’intérieur un seul groupe, sur un rond-point de Chartres. Tous veulent que « ça change », montrant par là le caractère profondément politique de la mobilisation de ces oubliés des promesses électorales, mais oubliés aussi des directions et luttes syndicales cantonnées le plus souvent aux plus grandes entreprises ou administrations. Un film passionnant qui nous plonge dans ce qu’a été ce mouvement qui a marqué l’émergence sur la scène politique de travailleuses et travailleurs, souvent précaires, hors de toute organisation syndicale ou politique.


Chers Camarades !

Film d’Andreï Kontchalovski

1 DVD, 120 min, 19 €

Paru en 2020, ce film est désormais disponible en DVD. Il relate un épisode de la lutte de classe dans l’ex-URSS – une grève quasi insurrectionnelle dans une immense usine de locomotives électriques (13 000 ouvriers et ouvrières), suite à la hausse brutale des prix, durement réprimée dès son surgissement et dont la mémoire a été étouffée pendant presque un quart de siècle : l’événement s’est déroulé en 1962. Trois jours de révolte ont agité la ville de Novotcherkassk, dans le sud de la Russie (région de Rostov).

L’héroïne, Lioudmila, est une petite bureaucrate vigoureuse et pleine de contradictions. Lorsque la grève éclate, sa fille prend le parti des grévistes. Lioudmila cherche à la recadrer, la direction de Moscou déboule sur les lieux, la décision prise alors est de tirer à balles réelles sur les manifestants. Un film qui a le grand mérite d’exhumer un épisode enfoui de la lutte de classe dans l’URSS bureaucratisée.

Une Série


Dopesick

Série en huit épisodes, disponible sur Disney+

Dopesick (« En manque ») est une des meilleures séries de 2021. Elle met en lumière tous les aspects du scandale sanitaire de l’OxyContin, qui a coûté la vie à plusieurs centaines de milliers de personnes au cours des trente dernières années aux États-Unis. En 1995, le laboratoire Purdue Pharma développe un traitement qualifié de remède miracle contre la douleur qui va faire sombrer dans la dépendance des centaines de milliers d’Américains. La série montre bien que le capitalisme a un visage et, dans le cas présent, il s’appelle Sackler. Cette famille de multimilliardaires va s’enrichir sur l’OxyContin. Encore aujourd’hui, les Sackler tentent de faire oublier leur rôle dans le scandale sanitaire en se présentant comme des philanthropes et de grands mécènes de l’art. Le Louvre, entre autres, a dû recouvrir la mention « aile Sackler » de ruban adhésif en 2019 après des manifestations organisées devant plusieurs musées contre l’affichage honorifique accordé à leur nom.

Livres


Le Grand Monde

de Pierre Lemaître - Calmann Lévy, 2022, 22,90 €

Le romancier (prix Goncourt en 2013 pour Au revoir là-haut), entame une nouvelle saga après la trilogie de l’entre-deux guerres (Les enfants du désastre). Cette fois, ce premier volume commence en 1948, en pleine guerre d’Indochine. Comme l’explique Pierre Lemaître dans ses interviews, il aime plonger dans ces « creux » de l’histoire, où les parcours individuels en disent plus long que les ouvrages académiques. En effet. On suit ici les aventures et états d’âme des différents membres de la famille Pelletier, à Beyrouth, à Paris et à Saïgon en plein trafic de la piastre. Un roman haletant et brillantissime, où chaque court chapitre consacré à l’un des personnages nous réserve de nouveaux retournements de situation. Et, sans « divulgâcher », une autre surprise arrive en cours de lecture, établissant un lien épatant entre les trafics des monuments aux morts de 1920 et le trafic des piastres de 1948. Suspens…

Enfin, ne pas manquer les quatre dernières pages intitulées « Dette de reconnaissance », où Pierre Lemaître indique de façon facétieuse tout ce que les secrets de son écriture doivent à des dizaines d’auteurs.


Les Fossoyeurs

de Victor Castanet

Fayard, 2022, 400 p., 22,90 €

Depuis sa parution, fin janvier, le livre d’enquête Les Fossoyeurs a déclenché un petit tsunami : directeur d’Orpea licencié, lancement d’une enquête gouvernementale. Le journaliste Victor Castanet nous livre un témoignage révoltant sur la vie dans certaines maisons de retraite du groupe Orpea, une multinationale qui gère plus de 1 100 établissements sur 23 pays et trois continents. S’appuyant sur de nombreux témoignages, à visage découvert ou non, Victor Castanet décrit le quotidien des résidents dans ces établissements. Impitoyable aussi pour le personnel. Gare à ceux qui revendiquent : c’est le licenciement assuré. Si une salariée se fait accompagner par la CGT, quelle que soit sa faute, c’est la porte. Par contre, la direction a créé un syndicat maison, « Arc en ciel », dans lequel, pour les délégués, le ciel est toujours beau : déplacements payés, tracts écrits par la direction.

Face au scandale, le directeur général a été démis de ses fonctions. Au courant de la publication du livre, il a vendu ses actions au plus haut cours, empochant 590 000 euros. Une goutte d’eau, tout de même, par rapport au fondateur qui a vendu toutes ses actions en janvier 2020 pour 465 millions d’euros ! Et aujourd’hui, l’un des premiers actionnaires d’Orpea n’est autre que la famille Peugeot. Ce ne sont pas les seuls : parmi les 500 plus grosses fortunes françaises, on trouve une dizaine de patrons d’Ehpad !

Entreprises


Après la grève de la RATP, la nécessité d’un mouvement d’ensemble pour les salaires !

19 février 2022

Les piquets de grève se sont organisés sur les dépôts et ateliers vendredi 18 février avant la levée du jour. Ils étaient les points de rendez-vous pour rejoindre Val de Fontenay où avaient lieu les négociations annuelles obligatoires (NAO). Dès huit heures, plusieurs centaines d’habitués du réveil matinal, armés de mégaphones, ont chanté sous les fenêtres de ceux qui les mettent à la diète.

Enseignement


Parcoursup, une jungle infernale

16 février 2022

Plateforme d’affectation dans l’enseignement supérieur, Parcoursup est de retour depuis le 20 janvier dans le quotidien des élèves qui doivent y formuler leurs vœux. Commence alors un long parcours du combattant, aussi stressant qu’inégalitaire.

International


L’opération Barkhane est morte, pas la Françafrique

23 février 2022

Adieu Mali, vive l’uranium du Niger ! C’est à cette formule que l’on pourrait résumer la décision prise par Macron de mettre fin à l’opération militaire Barkhane. Car pour le gouvernement français, la question n’est pas de retirer ses troupes d’Afrique après le bilan désastreux de ces neuf ans de guerre : il s’agit de les redéployer, à effectif un peu plus réduit : direction le Niger, qui devrait prochainement devenir la troisième grande base militaire française dans la région, à côté de la Côte d’Ivoire et du Tchad, et donc à la place du Mali. Quant à nous, ici, c’est le retrait immédiat des troupes françaises d’Afrique, la fin du pillage des richesses de ce continent et la libre circulation des travailleurs d’un continent à l’autre que nous devons défendre.


Canada : derrière les camions de la liberté, une extrême droite aux aguets ?

21 février 2022

Empêchant environ 10 % des 120 000 routiers de travailler, l’obligation vaccinale mise en place par Justin Trudeau le 15 janvier a élargi les restrictions sanitaires aux camionneurs et autres « travailleurs essentiels ». Les camionneurs sont venus en convoi de tout le pays, et entre 300 et 500 camions bloquaient le centre-ville d’Ottawa depuis le 29 janvier. C’est bien l’extrême droite qui a initié ce mouvement et a cherché à en dicter les buts. Mais au Canada comme ailleurs, aucune fatalité dans les mouvements sociaux à ce que l’extrême droite en prenne la tête : l’enjeu réside dans la possibilité pour les travailleurs de s’organiser pour défendre leurs intérêts de classe et encourager d’autres à les rejoindre – quel que soit le point de départ.


En Iran, la colère des enseignants s’exprime dans un puissant mouvement

17 février 2022

La mobilisation des enseignants depuis la mi-décembre 2021 marque sans aucun doute un renouveau de la lutte des classes en Iran. Bien d’autres grèves et luttes, comme celles des travailleurs du sucre, des plateformes pétrolières ou des retraités, ont émaillé la scène sociale depuis 2018. Mais ce conflit, syndical à l’origine, a pris une dimension politique nationale.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article