Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > Hôpitaux > CHU Nantes > 2022 > janvier > 11

CHU Nantes

L’Antidote Anticapitaliste n°28

15 décembre

11 janvier 2022 Brèves d’entreprise

Blouses blanches, colère noire

Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés à Paris samedi dernier à l’appel de syndicats et de collectifs. Il s’agissait de protester contre la situation calamiteuse dans la santé et de réclamer des embauches, des augmentations de salaire et des créations de lits. La lutte, les grèves et les manifestations sont en effet les seuls choix qui restent aux soignants pour enrayer la marche à la catastrophe.


5e plan blanc : 5e hold-up sur nos vies

Le plan blanc est déclaré depuis une semaine dans plusieurs régions de l’Hexagone donnant le feu vert à la dégradation accrue de nos conditions de travail et des déprogrammations. Les réquisitions de soignants et de futurs soignants sont en effet à prévoir et on a tous la trouille d’être rappelés pendant les vacances. Cinq vagues plus tard, avec encore moins de lits, moins de personnel et plus de patients, le gouvernement s’offre à nouveau le droit de nous piquer nos vacances, nos temps de repos, notre énergie et notre vie perso. Quand est-ce qu’on déclenche tous ensemble le plan Colère Noire ?


Nos vacances aux enchères

À l’approche des fêtes de fin d’année, des vacances s’imposent pour la plupart d’entre nous à bout de force après un semestre encore très chargé. On a le poids de nos services sur le dos et la responsabilité d’assurer la continuité des soins coute que coute, au détriment de notre propre vie perso ! Ce lundi, Martin Hirsch annonçait même qu’il mettait les congés des soignants aux enchères et propose un rachat des congés de fin d’année : 10 jours décalés pour 2000 euro promis. Ils nous épuisent déjà jusqu’à l’os, et continuent de rafistoler nos hôpitaux avec des bouts de ficelle. Nos vies ne sont pas à vendre pour des clopinettes, c’est 500 euros d’augmentations pour tous sans condition !


Les prix explosent, notre colère aussi !

En plein mois de décembre, alors Noël approche et que les dépenses s’accumulent pour beaucoup d’entre nous, le pouvoir d’achat est encore saigné par l’augmentation généralisée des prix en quelques semaines. Après la distribution d’un chèque pour l’énergie et le carburant, Macron nous proposera-t-il peut-être un chèque muesli au chocolat, ou un yaourt à la pêche ? Une politique sérieuse consisterait pourtant à augmenter les salaires et les indexer sur le coût de la vie. Mais le gouvernement préfère nous annoncer qu’il n’y aura pas de dégel du point d’indice dans la fonction publique en 2022, pour les autres non plus bien entendu…


La carotte et le bâton sans la carotte

Alors que le manque de soignants se fait cruellement ressentir, que les hôpitaux enclenchent les plans blancs, le gouvernement n’avait rien de mieux à faire le 1er décembre que de suspendre ceux qui n’ont pas pu présenter un schéma vaccinal complet. Résultat : environ 2% du personnel hospitalier vient à manquer à l’appel en pleine 5e vague. Et pour ceux-là, pas question qu’ils aient accès au RSA pour le conseil départemental de la Côte d’Or… Quand le personnel est épuisé et qu’il manque à l’appel parce que les conditions de travail sont inacceptables, ce gouvernement n’a que le bâton à proposer. A nous de relever la tête.


Rejoins les militants de l’Antidote à la Fête des Rouges, ce samedi à Nantes !

Cette fête se donne pour but de rendre concrètes la solidarité et la lutte pour un monde sans frontière et sans exploitation ; en un mot, la révolution de ceux d’en bas. Par la lutte, l’éducation, la fraternité. Ce sont ces valeurs à contre-courant que nous voulons construire dès maintenant. Face à leur monde qui meurt il faut en construire un nouveau et dès maintenant. On y discutera des possibilités de changement des conditions de travail dans la santé, de la situation en Afghanistan, de ce que signifie la lutte pour des sans-papiers (et de tout un tas de sujets importants, comme la transition énergétique) dans une ambiance festive et solidaire. Intéressé ? Contacte-nous sur nos réseaux pour en savoir plus et prévenir de ton intérêt.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article