Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 95, septembre-octobre 2014 > Intermittents et précaires

Intermittents et précaires

Vu à la télé

Mis en ligne le 24 septembre 2014 Convergences Société

Les intermittents de l’audiovisuel travaillent au même poste en signant régulièrement des contrats d’intermittents, quelquefois avec des sous-traitants qui se succèdent au fil des ans. France Télévisions, qui emploie 3 600 intermittents, est régulièrement épinglée par l’inspection du Travail, dernièrement encore pour la réalisation de bandes-annonces confectionnées par une dizaine d’intermittents. Après des mois d’atermoiements, France Télévisions a fini par proposer par mail des postes « à pourvoir », demandant aux intermittents d’envoyer CV et lettre de motivation. Les salariés concernés, qui demandent une véritable requalification, n’ont pas répondu à cette provocation. La direction propose en outre des salaires correspondant à la moitié de ce qu’ils touchaient jusque-là en cumulant leur travail et leurs indemnités chômage.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Numéro 95, septembre-octobre 2014

Mots-clés