Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Convergences révolutionnaires > Numéro 95, septembre-octobre 2014 > Hôpitaux

Hôpitaux

Groupe Hospitalier Paris Sud : Payer pour travailler… À l’Hôpital, c’est possible !

Mis en ligne le 24 septembre 2014 Convergences Entreprises

Une note vient d’être envoyée à l’ensemble du personnel des hôpitaux du Groupe hospitalier Paris Sud – Hôpital Paul-Brousse, Antoine Béclère et Kremlin-Bicêtre. À partir du 15 septembre 2014, « les matériels mis à disposition du personnel pour un usage individuel » seront fournis contre une caution. Cela concerne des clefs, des passes, des cartes magnétiques et les DECT, ces appareils téléphoniques à usage interne.

Il y a quatre ans, la direction avait déjà décidé que les cartes de self et de parking seraient remises contre une caution. Elle amplifie la mesure… Et la caution demandée pour un DECT s’élève à 200 euros.

On aurait pu penser qu’il ne s’agissait que d’une caution débitée uniquement en cas de perte ou de destruction ! Pas du tout : la somme est encaissée tout de suite par l’hôpital et remise uniquement, si tout va bien, quand l’agent restitue le matériel, c’est-à-dire pour certains quelques années plus tard !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Numéro 95, septembre-octobre 2014

Mots-clés