Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > SNCF > Bulletin NPA-Étincelle SNCF Paris Saint-Lazare > 2020 > avril > 16

Un monde d’après qui sent le réchauffé

Cinq jours de repos nous sont imposés par la direction pour permettre « d’assurer la reprise de l’activité à l’issue du confinement ». Alors que les cheminots sont 4 à 9 fois plus contaminés par le virus du fait de leur activité, le monde d’après auquel pense déjà la direction, c’est la reprise des cadences infernales et de la productivité à tout va. Comme le monde d’avant donc, mais avec des jours de repos en moins !

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article