Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Convergences révolutionnaires > Numéro 133, novembre 2020 > DOSSIER : Transports publics. Solidarité ouvrière contre concurrence (...)

DOSSIER : Transports publics. Solidarité ouvrière contre concurrence patronale !

Le transport public en Isère

Mis en ligne le 28 octobre 2020 Convergences Entreprises

Le département de l’Isère confie son réseau départemental à une vingtaine d’entreprises privées, dont tous les cars se ressemblent puisque « habillés » aux couleurs de Transisère. Des conducteurs d’une ligne ne connaissent parfois rien de la ligne suivante, quand bien même des correspondances sont prévues… autant dire qu’il vaut mieux ne pas oublier son écharpe dans le car !

Le devenir de l’ancienne régie de transport du département (Voies ferrées du Dauphiné, VFD) est également une bonne illustration de la notion d’entreprise publique. Passée Société d’économie mixte (SEM) en 2006 (après quasiment 100 ans d’existence en régie), puis rachetée par un fonds de pension luxembourgeois en 2018, elle dispute depuis au même titre que ses concurrents privés les différents lots que le département met en appel d’offres. Ce qui permet au passage des dizaines de suppressions de postes administratifs et une dégradation continuelle des conditions de travail des conducteurs au rythme des dénonciations d’accords d’entreprise et autres négociations avec des directions syndicales complices.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article