Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 41, septembre-octobre 2005

Dans notre courrier

Mis en ligne le 20 septembre 2005 Convergences

Osez débattre !

... Je vous signale également la parution de la brochure sur la laïcité publiée par notre Parti communiste international (cf les Éditions programme, 3 rue Basse Combalot, 69007 LYON) qui dénonce entre autre le véritable culte de LO pour l’école bourgeoise.

Vous dites dans votre revue que vous voulez débattre avec l’extrême gauche mais pas plus la minorité de LO que la majorité de LO ne veut débattre avec nous ! Si vos débats se limitent à la triste LCR cela ne sert à rien ! Débattez avec nous ou avec vos anciens alliés de « L’internationaliste »-Lotta comunista.

Il serait bon de revenir à ces élections européennes auxquelles LO n’a finalement rien compris (il s’agit d’un affrontement inter-impérialiste entre Europe et USA).

Revenez à la théorie marxiste. Lisez les livres des éditions Science marxiste, c/o Sofradom, 292 boulevard Voltaire, 75011 Paris.

Salutations fraternelles et communistes.

A.W. Toulouse

Convergences révolutionnaires a ouvert ses tribunes libres comme son courrier des lecteurs à bien d’autres organisations ou militants que ceux de la LCR (pas si triste que cela quand même !). Nous sommes toujours prêts à le faire car nous croyons toujours à la nécessité du débat entre courants révolutionnaires et communistes. Aux camarades du Parti communiste international comme aux autres. À propos de l’école bourgeoise comme de la « science marxiste »... ou de bien d’autres problèmes que nous abordons dans nos colonnes.


À propos de notre critique de livres parue dans le numéro 40 :

Attali à la poubelle !

« Piller ce livre sans vergogne » ? C’est donner son blanc seing à une entreprise systématique de dénaturation de Marx, un livre de combat contre la révolution russe, et contre Marx lui même. Honte à vous ! Attali, à la poubelle.

Nota bene : les citations que vous vantez et que fait Attali (ou plutôt ses employés) sont toutes trafiquées : coupées ou inventées. C’est « l’esprit du monde » d’aujourd’hui. C’est ce qui explique la bibliographie décourageante (pour qui ne connaît pas les œuvres de Marx).

14-07-05. Courriel

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article