Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 110, janvier 2017 > Livres

Livres

Triste Amérique : le vrai visage des États-Unis

Mis en ligne le 26 janvier 2017 Convergences Culture

Triste Amérique : le vrai visage des États-Unis

de Michel Floquet

Éditions des Arènes, 2016, 19,80 €, version électronique 13,99 €.


L’auteur a été correspondant pour TF1 à Washington ces cinq dernières années, et témoigne sur divers aspects du pays qu’on dit toujours le plus riche et le plus libre du monde. S’il avait quelques illusions, il semble en être revenu.

Il entre, en introduction, dans le vif du sujet : « L’Amérique post-raciale d’Obama est un mythe. Aujourd’hui encore, neuf fois sur dix, c’est un policier blanc qui tire sur un Noir désarmé. La moitié des jeunes afro-américains estiment d’ailleurs qu’ils n’atteindront pas l’âge de 35 ans. Cette perception de leur avenir est exagérément pessimiste, mais elle peut aisément s’expliquer […] par le fait qu’un Noir sur trois né aujourd’hui ira à un moment ou à un autre de sa vie en prison… L’Amérique est consciente de cette violence. Elle n’ignore rien du racisme de sa police, de la misère de ses 50 millions de pauvres, de ses tueries de masse. Elle sait que deux guerres (Irak et Afghanistan), l’ont ruinée. Elle voit ses vétérans mendier dans les rues, quand ils ne se suicident pas au rythme fou d’une vingtaine par jour, comme durant l’année 2013. […] Son gouvernement a englouti plus de la moitié de son budget dans un complexe militaro-sécuritaire. […] Résultat, il n’y a plus d’argent pour le reste ».

Il raconte l’explosion des inégalités après la crise de 2008, les plus riches payant de moins en moins d’impôts, quand ils en payent encore, et du nombre de pauvres qui ne cesse d’augmenter. Il raconte également ces parkings de bureaux qui se vident à 19 heures, laissant la place pour d’autres voitures, celles des retraités ou des travailleurs pauvres qui ne peuvent pas payer un loyer. Il raconte le racisme contre les Noirs, les Indiens, les Hispaniques, le problème des armes et du lobbyisme de la NRA [1].

À travers 15 chapitres, de style journalistique et de lecture facile, Michel Floquet montre l’autre Amérique… autre chose que le clinquant et le pognon de Wall Street et Hollywood.

Anne FONTAINE


[1En anglais « National Rifle Association », organisation à but non lucratif ayant pour mission de défendre les armes à feu !

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Numéro 110, janvier 2017

Mots-clés