Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Il y a 150 ans : la Commune de Paris

La guerre civile en France, de Karl Marx

Mis en ligne le 18 mars 2021 Culture

Consultable et téléchargeable gratuitement sur Internet : https://www.marxists.org/francais/ait/1871/05/km18710530.htm

Un texte écrit à chaud (13 juin 1871) par Karl Marx moins d’un mois après la Semaine sanglante, qui vit les troupes versaillaises massacrer entre 20 000 et 30 000 communards, hommes, femmes et enfants. Au nom du conseil général de l’Association internationale des travailleurs (AIT, la Première Internationale), il prend vigoureusement la défense des communards alors que toute la presse d’Europe vomit des horreurs sur eux, les traitant d’assassins, d’égorgeurs, de criminels assoiffés de sang, d’incendiaires… Il salue l’initiative historique des masses laborieuses et la créativité de leurs luttes. Il souligne aussi que la Commune a inventé une nouvelle forme de pouvoir (fusion de l’exécutif et du législatif, élection et révocabilité des élus, tous payés au salaire moyen d’un ouvrier…), qui préfigure ce que devrait être demain un gouvernement démocratique des classes laborieuses, c’est-à-dire « la dictature du prolétariat », comme l’écrira Engels dans une préface de 1891 à une nouvelle édition de la brochure de Marx.

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Il y a 150 ans : la Commune de Paris