Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Il y a 150 ans : la Commune de Paris

La Commune, de Louise Michel

La Découverte, 2015, 480 p., 14,50 €

Mis en ligne le 18 mars 2021 Politique

Dans son histoire de la Commune, Louise Michel nous fait découvrir, à travers ses yeux, les yeux d’une militante révolutionnaire, l’expérience communarde de 1871.

Documents à l’appui, elle dresse le portrait lamentable d’un Empire en décomposition qui s’écroule sur lui-même, et celui, magnifique, des internationalistes qui organisent les masses malgré la répression impériale.

Quand en septembre la foule parisienne impose aux puissants une République qu’ils craignent, la militante anarchiste nous montre comme le pouvoir n’a fait que changer de nom, et comment déjà couve la répression de mai.

Et quand la Commune enfin s’impose, on suit avec elle les mesures mises en place, les espoirs, tout ce qui est rendu pour la première fois possible par la participation de toutes et de tous à la société.

On est préoccupés comme elle de la précarité de la situation, le danger d’un Versailles qui rassemble ses forces.

Et sans rien dissimuler, elle nous fait voir la Semaine sanglante à travers tout Paris, et nous emmène jusqu’en Nouvelle-Calédonie, lieu de sa déportation où elle écrit nombre des poèmes qu’on retrouve tout au long de son récit.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Il y a 150 ans : la Commune de Paris