Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Bulletins d’entreprise > SNCF > Bulletin NPA-Étincelle SNCF Paris Saint-Lazare > 2020 > mai > 11

Chantage patronal

La SNCF annonce deux milliards de pertes – en fait de « manque à gagner » – suite à la baisse d’activité. Cela malgré le chômage partiel payé par l’État, les contrats régionaux maintenus... Ces deux milliards, la direction est décidée à nous les faire payer, en nous retirant six repos, entre autres.

Pour faire passer ces attaques, Farandou a brandi la menace de suppressions de postes et de licenciements. Tu parles d’une nouveauté : c’est le sport favori de nos dirigeants depuis 30 ans, ils n’ont pas attendu la pandémie... Ne nous laissons pas faire, on ne sauvera ni notre santé, ni notre emploi en défendant la boîte mais bien en se défendant tous ensemble contre elle et ses attaques !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article