Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Bulletins d’entreprise > SNCF > Bulletin NPA-Étincelle SNCF Strasbourg > 2020 > juin > 4

Tous ensemble contre les licenciements

Le plan de suppression d’emplois de Renault annoncé il y a quelques jours est une vraie saignée. 15 000 postes dans le monde, dont 4 600 en France. Pourtant, avec l’État à son chevet et plusieurs dizaines de milliards d’euros de bénéfices ces dix dernières années, Renault est loin d’être en difficulté. Mais dans l’automobile comme ailleurs, c’est sur les travailleurs que le patronat veut faire peser les conséquences économiques du confinement.

Les Fonderies de Bretagne, usine du groupe, se sont mises en grève lundi dernier face à la menace de fermeture. À Maubeuge, une manifestation de plus de 5 000 personnes s’est tenue samedi pour réagir aux annonces. À l’instar de ces premières mobilisations, il faut construire une riposte aux plans de Renault et du patronat !

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article