Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 72, novembre-décembre 2010

Toulouse : échec à la politique xénophobe de Sarkozy

Mis en ligne le 5 décembre 2010 Convergences Société

Sarkozy veut 30 000 reconduites à la frontière par an et, pour faire du chiffre, tout est bon ! Alors les jeunes étrangers n’ont pas intérêt à devenir majeurs : aussitôt, une procédure d’expulsion est engagée à leur encontre, sans souci de leur situation.

Ainsi Yasmina, élève algérienne, en France depuis 2006, avait entamé un BTS (dans une option rare en France et inexistante en Algérie) au lycée Déodat de Toulouse. Mais elle a failli être envoyée en centre de rétention puis en Algérie. Le fait qu’elle soit bonne élève n’y a bien sûr rien fait. Empêcher des jeunes de poursuivre leurs études, voilà où mène la politique du gouvernement. Pour faire des économies ? On peut en douter quand on connaît le coût d’une expulsion (plus de 20 000 €) ! En fait le but de ces expulsions, c’est de brosser l’extrême-droite dans le sens du poil.

Yasmina a eu la chance de ne pas être chez elle quand les policiers de la PAF sont venus la chercher. Du coup, une mobilisation massive du personnel et des élèves de son lycée a pu s’organiser, soutenue par RESF, avec une campagne autour d’une pétition exigeant sa régularisation (7 500 signatures recueillies !), une manifestation jusqu’à la préfecture, des articles de presse. Cela a obligé le préfet, au bout de deux semaines, à la laisser finir son année scolaire sans être inquiétée et à promettre qu’elle pourra obtenir un visa pour finir ses études.

La mobilisation a donc payé… même si la vigilance est maintenue pour vérifier que les promesses faites seront tenues. Surtout qu’on sait qu’un élève d’un autre lycée de Toulouse, camerounais, est lui aussi menacé d’expulsion.

27 novembre 2010, F.R.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Mots-clés