Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 72, novembre-décembre 2010 > L’automne chaud de 2010

L’automne chaud de 2010

En région parisienne, l’Interprofessionnelle du 92 nord

Mis en ligne le 5 décembre 2010 Convergences Politique

Un embryon d’interpro s’est d’abord réuni le 23 septembre. Puis une première assemblée générale s’est tenue le 14 octobre à l’initiative d’enseignants et postiers des Hauts de Seine (92), en particulier des militants du NPA (dont ceux de l’Etincelle) et autres militants d’extrême gauche. Un appel aux autres secteurs en est sorti pour une nouvelle AG le lundi 18, celle qui a réuni le plus de monde (170 personnes) et le plus de secteurs et de syndicats : enseignants, postiers, étudiants, cheminots, territoriaux, Conseil général du 92, inspection du travail... Sud, FSU, CGT (avec la présence de l’Union locale CGT du 92 et de son secrétaire). Cette AG a donc vraiment pris du volume la dernière semaine avant les vacances scolaires, puis à l’image du reste du mouvement, a commencé à s’essouffler pendant les vacances. Cela dit, elle a continué de fonctionner avec un bon noyau de 30 à 50 grévistes, essentiellement de la Poste et de l’Éducation nationale (avec SUD Poste, SUD Éducation et FSU) motivés jusqu’au bout.

Entre autres, à l’actif de cette « interpro » :

  • L’organisation d’un cortège interprofessionnel du 92 dans les manifs parisiennes. Une vraie réussite, avec environ 300 personnes dans le cortège du 19 octobre.
  • actions de blocage à deux reprises à la plate-forme Colis de Gennevilliers, pour soutenir les colipostiers sur des revendications locales.

Les liens crées dans cette interpro restent un jalon encourageant. La liste mail fonctionne toujours et devrait permettre de réactiver ces réseaux quand nécessaire...

P.O.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Mots-clés