Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 128, septembre-octobre 2019 > Faisons-les battre en retraite !

Faisons-les battre en retraite !

La solidarité du chacun pour soi

Mis en ligne le 17 septembre 2019 Convergences Politique

En France, les régimes de retraite obligatoires fonctionnent par répartition : les cotisations des actifs financent les pensions des retraités. Ils ne subissent donc pas les aléas des systèmes par capitalisation, basés sur une épargne qui représente surtout une manne financière convoitée par les spéculateurs de tout poil, sans garantie de retour. Mais dans les régimes par points, la « solidarité entre générations » que prétendent défendre Macron ou Delevoye s’arrête à peu près là. Car même si ces régimes peuvent accorder des points sans cotisation (arrêt maladie, maternité…), des majorations de pension (par exemple au titre des enfants élevés ou à charge) ou une réversion à des ayants droit, leur principe reste que chacun ne reçoit qu’en fonction de ce qu’il a personnellement cotisé, avec les hauts et les bas de toute une carrière. À l’inverse, un calcul de la pension sur la moyenne salariale des 10, ou même 25, meilleures années neutralise une partie des plus mauvaises périodes.

Lire aussi :

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Numéro 128, septembre-octobre 2019

Mots-clés