Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > SNCF > 2020 > mars > 25

« BAS LES MASQUES » à la traction de Paris-Est

La semaine dernière, à l’établissement traction de Paris Est, de nombreux agents ont exprimé leurs inquiétudes concernant leur sécurité dans le cadre de l’épidémie de COVID-19. Certains ont même fait valoir leur droit de retrait. La SNCF a répondu par des mesures à la hauteur de l’importance qu’elle accorde à la santé de ses agents : les cheminots en droit de retrait on reçu une mise en demeure à reprendre le travail.

Mais la boîte a aussi fourni à chaque conducteur un véritable arsenal de lutte contre le virus. Chaque agent dispose désormais d’un flacon de gel hydroalcoolique, de deux masques à n’utiliser qu’en cas d’intervention en rame auprès d’un passager malade, et d’un sachet avec 4 lingettes pour désinfecter leurs cabines… Aucune protection lorsque les conducteurs sont en contact des passagers sur les quais. Et les conducteurs qui ont utilisé leurs 4 lingettes se retrouvent sans rien pour désinfecter leurs cabines. Certains amènent donc des lingettes de chez eux, sans trop savoir si cela aura quelconque effet sur le virus...

La SNCF fait comme le gouvernement : du bricolage et un train de retard. Avec eux, la sécurité des travailleurs passera toujours derrière les profits.

Sur la page Facebook du NPA SNCF Paris Est

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article