Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 59, septembre-octobre 2008 > DOSSIER : Le droit à l’avortement de plus en plus menacé

DOSSIER : Le droit à l’avortement de plus en plus menacé

Le droit à l’avortement de plus en plus menacé

Mis en ligne le 2 octobre 2008 Convergences Société

Un décret du gouvernement Fillon vient de rendre définitif l’arrêt controversé pris en janvier par la Cour de cassation. Il est désormais possible d’enregistrer à l’état civil des fœtus mort-nés, sans limite d’âge ou de poids. Y compris donc avant 12 semaines de grossesse, la limite légale en France pour l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Cette décision dénoncée par les associations féministes et les défenseurs du droit à l’IVG illustre bien la situation de l’avortement. Un droit que personne ou presque n’envisage ouvertement de remettre en cause mais qui se heurte dans la réalité à de plus en plus de résistances et de difficultés. Un élément essentiel pourtant dans la conquête par les femmes du droit à disposer de leur corps.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !