Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > SNCF > Bulletin NPA-Étincelle SNCF Paris Sud-Ouest > 2020 > mars > 19

Journal d’un naufrage : 16 mars

On travaille toujours à deux au coude à coude dans les équipes mobiles de train de banlieue. En binôme « à la vie, à la mort » !

Plus qu’un collègue par gare de banlieue dans la zone de Versailles… à regarder les quelques voyageurs hébétés passer les tourniquets ouverts. Mais les horaires tardifs dits de « ré-humanisation » sont maintenus. Faudrait pas perdre la subvention de la région.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article