Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Bulletins d’entreprise > SNCF > Bulletin NPA-Étincelle SNCF Paris Sud-Ouest > 2020 > mai > 4

Toute guerre a ses profiteurs

Beaucoup de cheminots en télétravail ont été placés d’office au chômage partiel, donc payés par l’État, un jour ou deux par semaine, alors que leur charge de travail reste la même et remplit largement un temps plein. D’autres, en formation, qui suivent des cours à distance et s’exercent en ligne sont réputés travailler seulement un jour et demi par semaine…

Voilà les magouilles qui occupent nos dirigeants.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article