Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 16

Saint-Louis : la nuit où les flics se sont tapés dessus

16 juillet 2021 Brève Monde

Deux policiers de la ville de Saint-Louis, Missouri, viennent d’être condamnés à quatre ans de prison par la justice américaine. Le 17 septembre 2017, leur unité avait été chargée de réprimer une manifestation antiraciste de Black Lives Matter. Ils s’y étaient donné à cœur joie comme le montre un enregistrement de leurs dialogues présenté au tribunal : « Ça va être fun de taper sur ces têtes de nœud quand la nuit va tomber, on ne pourra plus nous reconnaître. » Manque de chance pour ces deux flics zélés : l’une de leurs victimes était un de leur collègue noir en civil chargé d’infiltrer la manifestation. Ils ne l’ont pas reconnu, mais lui les a reconnus, ce qui les a conduits au tribunal.

Cogner sur les manifestants civils ordinaires n’aurait sans doute pas posé de problème.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Mots-clés