Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2020 > décembre > 14

En Argentine, une première victoire des femmes pour le droit à l’avortement

14 décembre 2020 Brève Monde

Ces derniers mois, les femmes se sont massivement mobilisées dans les rues pour exiger la légalisation de l’avortement, obtenant un premier succès : vendredi dernier, les députés argentins ont voté la légalisation de l’avortement par 131 voix contre 117. L’interdiction de l’IVG a forcé chaque année entre 370 000 et 520 000 femmes à avorter clandestinement, risquant leur santé ou leur vie. 38 000 d’entre elles sont hospitalisées pour complications. Entre 1983 et 2018, plus de 3 000 sont décédées.

Déjà, en 2018, la mobilisation massive des femmes avait permis à un projet de loi légalisant l’avortement de passer de justesse à l’Assemblée, mais le projet avait été retoqué quelques jours plus tard par le Sénat.

Bien sûr, les femmes des classes populaires sont les premières victimes, trop pauvres pour avorter à l’étranger. Mais, cette fois-ci, le vent a peut-être tourné grâce aux jeunes générations, à moins que le Sénat se mette à bloquer ce projet de nouvelle loi. Mais les mobilisations exceptionnelles des femmes sont le plus sûr moyen d’imposer ce droit.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article