Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Convergences révolutionnaires > Numéro 141, octobre-novembre 2021

Des articles à lire sur notre site

Mis en ligne le 26 octobre 2021 Convergences

Dans le monde

Immigration : « de la mer à la prison »

16 octobre 2021

Notre article se réfère au rapport très édifiant intitulé De la mer à la prison, publié par l’ARCI Porco Rosso (une association culturelle italienne qui, depuis 2016, défend les sans-papiers à Palerme). Et Alarm Phone, auquel se réfère l’article, est un réseau qui gère une ligne téléphonique pour secourir les migrants en Méditerranée.


Moyen-Orient

L’eau, une arme de guerre contre les Palestiniens

16 octobre 2021

Dans un tweet paru sur son site le 26 septembre dernier l’organisation pacifiste israélienne Breaking the Silence (Briser le silence), créée et animée par des soldats israéliens démobilisés, posait cette question : « Savez-vous combien vous payez l’eau… » Un Arabe palestinien peut payer l’eau cinq à six fois plus cher qu’un Juif israélien. Quelques jours plus tard, le 1er octobre, dans une tribune libre publiée par le quotidien Haaretz (Le Pays) sous le titre Israël déclare la guerre à l’eau palestinienne, une militante israélienne des droits humains, Natasha Westheimer, donnait quelques indices pour expliquer cette situation.


Allemagne

L’après-élections : théâtre politicien tragi-comique et faux suspense…

14 octobre 2021 (Éditorial des bulletins d’entreprise du RSO-Allemagne)

Cette élection ne changera rien, à part les blagues qu’on va entendre dans les prochaines semaines sur les marchandages politiciens. Du mécontentement s’est exprimé avant comme après. Les hôpitaux de la Charité et Vivantes ont été secoués par des mouvements de grève, et les enseignants, les travailleurs du commerce ainsi que les livreurs du supermarché en ligne Gorillas ont refusé de travailler dans les conditions qui leur étaient imposées. Les revendications vont bien sûr au-delà des salaires.

En France


Le programme de Macron : un show par jour pour faire campagne

21 octobre 2021

Macron en joueur de foot à Poissy, Macron en visite à Marseille, Macron au congrès des pompiers, Macron chez les pêcheurs… Macron a beau prôner « l’esprit de victoire et de conquête » d’une scène médiatique à l’autre, son projet de « start-up nation » a du plomb dans l’aile. Et son bilan est accablant. Pas pour le patronat bien sûr… Et face à la concurrence, Macron file le train à la droite, voire à l’extrême droite. Dans la surenchère réactionnaire, les actes valent plus que les promesses ! (Article paru dans l’Anticapitaliste no 587 et sur le site de Convergences révolutionnaires)


Trier les déchets, pas les travailleurs

19 octobre 2021

Mardi 19 octobre, Paris XV : la grève se poursuit toujours pour les salariés de XVEO, filiale de Veolia. Les raisons de leur colère ? Depuis l’attribution du contrat de traitement des déchets à Veolia, les salariés ont perdu leurs anciennes primes, sans gagner les primes Veolia. Pour l’heure, la grève est reconduite et les espoirs se tournent vers les autres sites « imaginez si ça s’étendait ailleurs… ! »


Smic et sous-smicards, ras-le-bol

29 septembre 2021

L’entourloupe des minima : légalement, le salaire perçu ne peut tomber sous le Smic, mais il existe des minima de branches sous le Smic, et pas seulement à la Poste, en fait dans des dizaines de branches. Actuellement, quarante-cinq branches ont un minimum conventionnel inférieur au Smic… Rappelons que si le Smic horaire brut passe de 10,25 à 10,48 euros au 1er octobre, ce n’est que son augmentation obligatoire légale en fonction de l’indice officiel de la hausse des prix, l’inflation mesurée par l’Insee, loin des hausses successives du prix du gaz par exemple.


Autopsie d’une épave sous-marine

1er octobre 2021

Deux semaines après que le Premier ministre australien Scott Morrison ait annulé la commande par son pays de douze sous-marins français, ce coulage de ce « contrat du siècle » fait encore des vagues. Rien n’est de trop pour laver l’honneur de l’impérialisme français. Alors, qu’y a-t-il derrière cette affaire qui amène tous les coqs gaulois à monter sur leurs ergots ?

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Numéro 141, octobre-novembre 2021