Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Bulletins d’entreprise > Renault > Lardy (Centre technique) > 2020 > juin > 1er

Prime à la casse sociale

Alors que Renault annonçait son plan d’économies, Macron sortait le carnet de chèque pour soutenir la recherche et relancer les ventes.

Après la prime à la casse de 2009, voilà le modèle 2020, un peu plus « vert » que le Diesel de l’époque ! L’État va subventionner les ventes de véhicules plus « propres » à hauteur d’un milliard d’euros. Prime de conversion ou bonus écologique, c’est la même logique : payer les voitures avec de l’argent public pour vider les stocks et remplir les caisses des constructeurs.

Cet argent, les salariés n’en verront pas la couleur, mais ils paieront la facture.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article