Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 37, janvier-février 2005 > DOSSIER : Salaires : la contre-offensive s’impose, 300 euros pour (...)

DOSSIER : Salaires : la contre-offensive s’impose, 300 euros pour tous

La France, pays à bas salaires

Mis en ligne le 17 janvier 2005 Convergences Politique

Les estimations de salaires varient grandement selon le mode de calcul. L’Insee ramène tous les salaires à des « équivalents temps plein », c’est-à-dire que deux mi-temps sont considérés comme un seul temps plein.

Le magazine Alternatives économiques (septembre 2004) a procédé autrement, en ne considérant que les salaires effectivement perçus par chacun, qu’il soit à temps plein ou à temps partiel, et en faisant froidement la moyenne. Cela donne des chiffres plus réalistes, nettement plus bas, avec des écarts plus importants entre les sexes.

Les salaires selon l’Insee (en euros net mensuels) :

Secteur privé et grandes entreprises publiques. Sont exclus les emplois aidés, apprentis, stagiaires, et les emplois agricoles.

Femmes Hommes
Cadres 2889 3746
Professions intermédiaires 1659 1899
Employés 1234 1328
Ouvriers 1111 1332
Moyenne 1533 1905

Les salaires selon Alternatives Economiques (en euros nets mensuels) :

Femmes Hommes
Cadres 1888 2656
Professions intermédiaires 1198 1443
Employés 744 789
Ouvriers 603 871
Moyenne 920 1261

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article