Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 82, juillet-août 2012 > LECTURES D’ETE : Des romans sur la Russie, l’Ukraine, le Caucase et les pays (...)

LECTURES D’ETE : Des romans sur la Russie, l’Ukraine, le Caucase et les pays de l’est, depuis le démantèlement de l’URSS

Ilya Kotcherguine

Mis en ligne le 3 juillet 2012 Convergences Culture

Un autre romancier de la nouvelle génération (né en 1970), qui s’est mis à écrire quand il était garde-forestier dans le parc montagneux de l’Altaï, au sud de la Sibérie, aux confins de la Mongolie. Issu d’une famille de la nomenklatura soviétique, lui qui avait 20 ans à la chute de l’URSS, préféra les chemins inédits. « J’ai appris le chinois, j’ai travaillé avec un Chinois, j’étais son assistant. C’est sans doute pour ça que je me suis « taillé » en Sibérie », expliquait-il dans l’émission Metropolis sur Arte, en janvier 2005.



L’Assistant du Chinois

Actes Sud. 2004, 19,80 €.


Ce court roman à l’humour subtil, retrace le parcours inspiré d’un étudiant raté devenu « l’assistant d’un Chinois » – un représentant en import-export attachant et imaginatif – avant de quitter femme et enfant pour les montagnes du sud de la Sibérie. Une lecture douce amère, sur le quotidien d’une certaine jeunesse moscovite sans emploi, attirée par l’idée de retour à la nature. Très bien écrit.

H.C.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article