Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > RATP > 2020 > mai > 27

Exigeons l’interdiction des licenciements !

Alors que l’État vient de promettre à Renault cinq milliards d’euros, quatre usines Renault sont aujourd’hui menacées de fermeture : Choisy-le-Roi, Dieppe, les fonderies de Bretagne et Flins. Plus de 5 000 emplois sont directement menacés auxquels s’ajouteraient des milliers d’emplois indirects. Dans l’automobile, mais aussi dans l’aéronautique, et dans bien d’autres secteurs, les patrons veulent utiliser la crise du Covid pour faire des économies sur le dos des salariés et faire du chantage à ceux qui garderaient leur emploi. Leurs profits passés et présents, ainsi que les aides de l’État, doivent servir à maintenir les emplois.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article