Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 14

Algérie : un leader du Hirak condamné

14 juillet 2021 Brève Monde

Selon le Comité national pour la libération des détenus, Chems Eddine Laalami, un des leaders emblématiques du Hirak, le mouvement populaire qui secoue l’Algérie depuis des années, a été condamné à deux ans de prison ferme par un tribunal de Bordj Bou Arreridj, dans le nord-est du pays. Il avait été arrêté fin juin par les gardes-côtes algériens alors qu’il tentait de rejoindre l’Espagne en traversant la Méditerranée. Il était accusé de « discours de haine, outrage à corps constitué, diffusion de fausses informations et incitation à un attroupement non-armé ».

Ce n’est que le dernier en date à être condamné parmi la multitude d’opposants – militants, journalistes, universitaires ou autres – ciblés par le pouvoir. Mais cela ne suffira pas à arrêter la révolte des Algériens.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Mots-clés