Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > RATP > 2020 > avril > 16

On les démasque !

La direction ne fournit que deux masques chirurgicaux par jour qui ne protègent que pendant quatre heures. Pour peu qu’on mange, qu’on boive ou qu’on fume une cigarette, ils deviennent inutilisables. Nous n’avons que faire de leur opération de comm’, il nous faut des masques en quantité nécessaire.

Cela veut dire qu’après le 11 mai, nous allons devoir transporter tous ceux qui retourneront de force au boulot par centaines de milliers, entassés dans des bus et métros non désinfectés ? Et nous devrions accepter ça ? C’est déjà le cas pour certaines lignes...

Le gouvernement se moque de notre santé et d’une vague de décès à venir. Son seul but est de répondre aux injonctions du syndicat des patrons qui veut faire reprendre coûte que coûte.

Grève, droit de retrait collectif, tous les moyens sont bons pour que nous défendions notre peau à tous. Et le plus tôt sera le mieux !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article