Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > RATP > 2020 > avril > 16

Ils ne perdent pas la boussole, c’est le nord économique qui se déplace !

Avec la loi LOM, le gouvernement et IDFM voulaient ouvrir à la concurrence le secteur des transports. Un joli cadeau fait à l’avidité patronale : privatiser un secteur public rentable, avec des infrastructures et des salariés formés offerts en prime. Leur mot d’ordre : privatiser les profits. Maintenant que la crise pointe son nez, il faudrait socialiser... les pertes, cette fois, en nationalisant certaines entreprises. Vos nationalisations ne nous trompent pas. Ne serait-il pas préférable de socialiser l’ensemble des entreprises sous le contrôle des travailleurs pour réorganiser enfin la production en fonction des besoins et non plus des profits ?

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article