Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves d’entreprise > RATP > 2020 > mars > 24

Jusqu’à quand ?

À l’atelier de Saint-Ouen, le nombre de contaminés ne cesse d’augmenter, lundi matin on nous annonçait 2 cas avérés plus un troisième potentiel, en réalité nous savons que c’est davantage encore... La direction dit qu’il n’y a pas de cas contacts car pour cela il faudrait avoir été à moins d’un mètre pendant plus de 15 minutes, c’est vrai qu’en bossant on se trimbale avec nos règles et nos chronomètres ! Encore une preuve qu’elle veut nous voir au boulot et ce malgré la situation. C’est vrai que l’atelier est quasiment vide car la Régie met la pression pour des arrêts de travail en cas de doutes. Mais ce qu’il faut c’est fermer les ateliers, pour se protéger les uns et les autres et exiger que l’on soit payé entièrement : salaires et primes !

Combien de cas la direction attendra-t-elle ? Toutes les mesures minimales ça fait déjà quatre semaines qu’on lui réclame, et le peu qu’elle a fait, elle le fait trop tard.

Cette situation met bien en lumière les intérêts de ceux qui nous dirigent ! Nous les travailleurs, on a bien de nombreuses contre-propositions à imposer !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article