Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > novembre > 24

Grèce : criminalisation de l’aide aux migrants

24 novembre 2021 Brève Monde

Le procès de 24 militants humanitaires se poursuit devant le tribunal de l’île de Lesbos. Ils sont notamment accusés « d’espionnage », « d’aide à l’immigration illégale », de « participation à un réseau criminel » et de « blanchiment d’argent ». N’en jetez plus. En fait toutes ces accusations sont bidons et n’ont qu’un seul but : faire peur. Comme l’explique Nils Muiznieks, le représentant pour l’Europe d’Amnesty International, « cette affaire montre jusqu’où les autorités grecques sont prêtes à aller pour dissuader des citoyens et des citoyennes d’aider les réfugiés et migrants ». Et si la Grèce est en pointe, avec l’Italie, dans la criminalisation de l’aide aux migrants, il faut souligner que ces deux pays agissent ainsi avec le plein soutien de l’Union européenne.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article