Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 92, mars 2014 > Ukraine

À lire

8 mars 2014 Convergences Monde

Sur la situation à Kiev, à Maïdan, l’interview de Zakhar Popovych, économiste et membre de la direction de « Opposition de gauche », un groupe politique ukrainien. Propos recueillis par un camarade du NPA, parus dans L’Anticapitaliste hebdo du 20 février 2014. [1]

Ci-dessous quelques brèves citations de cet entretien :


Place Maïdan : « …des groupes d’extrême droite étaient présents, mais aussi certains groupes radicaux de gauche (pour la plupart des anarchistes). La plupart des manifestants étaient critiques de l’opposition et de l’extrême droite xénophobe »

« … c’était une révolte de masse d’Ukrainiens, de nationalités et de groupes ethniques différents, pour la démocratie en Ukraine. L’extrême droite était présente bien sûr, mais elle était noyée dans un mouvement beaucoup plus large. »

« …Malgré une situation difficile, la gauche est acceptée au Maïdan, bien plus qu’elle ne l’était avant, et à la Maison d’Ukraine, un centre des étudiants animé principalement par des activistes de gauche et par certains progressistes, nous intervenons de manière systématique. Nos propositions, dont le contrôle ouvrier et la privation des droits électoraux pour tous les millionnaires, reçoivent un bon accueil. Malheureusement, cela ne veut pas dire bien sûr que beaucoup de gens ont adhéré aux organisations de gauche, encore trop faibles… »


[1Consultable sur http://npa2009.org/content/une-revo... On peut trouver le Manifeste d’Opposition de gauche sur le site : http://www.criticatac.ro/lefteast/m...

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article