Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Les articles du site

En Italie, le déconfinement avait lieu le 4 mai

Témoignage d’une travailleuse de l’usine Piaggio de Pontedera (province de Pise)

6 mai 2020 Article Monde

Hier, pas mal le premier jour :

  • On fait la queue pour qu’on nous prenne la température à l’entrée et à la sortie par la porte habituelle.
  • Sur les chaînes de montage, tout est resté comme s’il n’y avait jamais eu de pandémie, il y a même trois travailleurs sur de nombreux postes.
  • Les masques pendant huit heures empêchent l’oxygène d’arriver à ton cerveau.
  • Non seulement il n’y a pas davantage de gel pour les mains, mais il semble avoir disparu
  • Les minutes sont comptées pour les pauses prises à tour de rôle et leur durée n’est même pas respectée.
  • Les toilettes sont indécentes, comme d’habitude.
  • À la cantine, un plat tout emballé avec un steak de porc dur et deux bouts de fenouil comme accompagnement.
  • Toujours à la cantine, en respectant la distance d’un mètre dans la queue, avec une demi-heure pour manger, il faut avaler en vitesse pour pouvoir retourner à l’heure à la chaîne.
  • Dans les lieux de pause, à l’intérieur ou au-dehors, de nombreux sièges ont été -upprimés.
  • Beaucoup de travailleurs ont eu des difficultés pour venir avec les transports en commun.

Tous ces problèmes sont soulevés à chaque réunion, mais on ne nous écoute pas.

Et pour aggraver le tout, il y a maintenant la chaleur qui arrive.

Mais la production est sortie et Piaggio nous remercie !

Le maire de Pontedera, il y a quelques jours, a accordé une interview devant Piaggio en parlant de la phase 2, pour saluer le travail accompli lors de la « table ronde » entre les syndicats et la direction. Un maire qui n’a pas eu un mot, en mars, la semaine où nous étions en grève en pleine pandémie quand les travailleurs demandaient des mesures de sécurité et la fermeture de l’usine.

Adriana, déléguée FIOM Piaggio Pontedera

6 mai 2020

Lire aussi :

Mots-clés :

Réactions à cet article

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article