Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves d’entreprise > RATP > 2020 > mai > 22

Prime en carton… et palme du cynisme

Les métiers qui étaient « au front » pendant le confinement s’étaient vu promettre une prime de 500 à 1500 euros. Sauf que le versement de cette prime est soumis à un tas de conditions. Un employé de Monoprix, ayant contracté le covid alors qu’il travaillait pendant le confinement, s’est vu refuser cette prime au prétexte qu’il n’avait pas fait assez d’heures !

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article