Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > Solvay Saint-Fons > 2020 > juin > 3

Nous ne ferons pas les frais de leur crise !

Solvay a déjà dégainé un premier plan social qui touche la division Matériaux composites. Sont dans le viseur deux usines en Angleterre et aux États-Unis et 570 postes dans le monde. Le raisonnement des patrons est simple : faire payer aux travailleurs le fait que ces matériaux composites vont moins leur rapporter dans les temps à venir. Ils disent vouloir économiser 60 millions d’euros : une paille par rapport aux 400 millions d’euros de dividendes que les actionnaires viennent de toucher.

Notre raisonnement doit donc être tout aussi simple : ce n’est pas à nous de faire les frais de cette crise. Aux patrons de payer pour maintenir les emplois.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article