Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > RATP > 2020 > mars > 17

Et pourquoi pas gratuit ?

Après trois semaines de tergiversations pour arrêter la vente à bord, la direction de la Régie découvre un truc génial : un ticket électronique, par SMS, deux euros quand même, augmentation comprise ! Bref en un click, vous êtes rackettés ! Et le seront ceux qui ont des autorisations de sortie, c’est-à-dire ceux qui doivent continuer à aller au boulot - hospitaliers, personnes dont des proches sont en danger, etc.

Et pourquoi pas faire gratuit ? La RATP prétend vouloir protéger les machinistes, mais ce sont nos droits de retrait qui lui ont secoué les puces, et elle a attendu trois semaines... pas avant d’avoir envisagé de taxer par SMS les usagers. Des clicks... à claques !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article