Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > RATP > 2020 > avril > 24

Confinement et violences policières, la double peine pour les banlieues

Samedi soir dernier, des policiers ont gravement blessé un habitant de Villeneuve-la-Garenne en ouvrant la portière d’une voiture banalisée au moment où il passait en moto. Le soir même, de nombreux habitants de Villeneuve-la-Garenne se sont révoltés contre les violences policières et dimanche soir, des révoltes ont éclaté dans d’autres quartiers populaires d’Île-de-France. Depuis le début du confinement, les témoignages se sont multipliés sur l’augmentation de la répression dans les banlieues. Alors que le confinement est particulièrement invivable pour les plus pauvres, les interpellations violentes se multiplient, vidéos à l’appui. À quand le confinement des violences policières ?

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article