Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > Hôpitaux > 2020 > mars > 31

Ceux qui déclarent la guerre et celles qui la font

Face au manque généralisé de travailleuses et travailleurs dans les services hospitaliers, le gouvernement multiplie les annonces : des enveloppes seraient données aux régions pour indemniser les étudiantes infirmières et élèves aides-soignantes réquisitionnées pour faire face à la crise. Le tout « comme en stage » dit l’Ifsi. Des stages habituellement payés un euro de l’heure…

Cette réquisition met en situation réelle (et de crise !) des soignantes en formation. Des étudiantes infirmières embauchées comme faisant fonction d’aide-soignante, mais qui font aussi des soins infirmiers au risque de perdre leur diplôme et de mettre en danger les patients. Ce n’est certainement pas le gouvernement qui paiera le coût des potentielles erreurs, à nous de lui faire payer la note le plus vite possible.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article