Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > janvier > 4

Bonne année, bonne santé, bons cauchemars pour Macron !

4 janvier 2021 Brève Politique

Le cauchemar, pour Macron, a résidé dans l’inattendu. C’est par milliers, dizaines de milliers, voire centaines de milliers, que les jeunes et moins jeunes ont manifesté plus d’une fois de mai à décembre, tout au long de cette année 2020. Les sans-papiers ont ouvert le bal fin mai, par milliers. Les jeunes début juin ont suivi par dizaines de milliers dans la foulée de la jeunesse américaine de Black Lives Matter suite au meurtre de George Floyd. Puis à nouveau fin novembre, encore des centaines de milliers de jeunes et moins jeunes dressés contre les violences policières et des projets de loi liberticides…

Suite à la trêve des confiseurs en espaces confinés, on peut faire le vœu que la gueule de bois sera du côté de Macron. Et c’est volontiers que nous reprenons le coup de gueule bien senti de la romancière féministe Virginie Despentes au printemps dernier, à l’occasion de la cérémonie des césars : « Votre monde est dégueulasse […]. Votre puissance est une puissance sinistre. Vous êtes une bande d’imbéciles funestes. Le monde que vous avez créé pour régner dessus comme des minables est irrespirable. » « On se lève et on se casse ! », terminait-elle. Disons plutôt : « On se lève, on s’assemble, on s’impose… » Autrement dit, du côté des travailleurs et des jeunes, pour 2021, c’est « Bonne année, bonne santé… bonne combativité ! »

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Mots-clés