Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Bulletins d’entreprise > RATP > 2020 > avril > 30

1er mai : fête du travail... ou du chômage partiel

Sans même attendre le déconfinement annoncé pour le 11 mai, la RATP compte mettre en chômage partiel ses agents à partir du 1er mai. Fini le maintien à domicile et les arrêts pour garde d’enfants ; ce qui équivaut à une perte conséquente de salaire. Bonne élève du gouvernement, la Régie commence d’ores et déjà à sortir les crocs pour nous faire payer la crise. Nous ne nous laisserons pas faire. Que le déconfinement soit celui de la riposte !

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article