Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Les articles du site

Renault Lardy (91) : Les salariés se « mobilizent » contre de Meo et son plan

21 janvier 2021 Article Entreprises

Jeudi 14 janvier, pendant que le nouveau directeur-général se pavanait devant les actionnaires et expliquait que sa nouvelle branche nommée « Mobilize » augmentera la rentabilité du groupe, les salariés du site d’ingénierie moteurs de Renault Lardy s’organisaient.

Ils étaient près d’une centaine à débrayer jeudi matin, à l’appel de la CGT et de Sud, pour dénoncer les mensonges de la direction qui répète que son plan d’économies se fera sans licenciements, sans délocalisations et qu’il vise à produire des véhicules propres. Propres les voitures électriques ? Ça reste à prouver…

Ce qui est bien sale en revanche, ce sont les manœuvres de Renault pour tailler dans les effectifs en virant des prestataires (pour sous-traiter les licenciements) et en poussant les salariés vers la sortie (pour qu’ils se déclarent « volontaires » au départ).

Réunis devant le site, les salariés et leurs soutiens ont souligné qu’après le plan d’économies fomenté par Senard, la mouture de Meo s’annonce tout aussi brutale, avec des suppressions de postes et une baisse des coûts sur le dos des salariés. Car, sous la peinture verte avec laquelle de Meo badigeonne son « plan stratégique », c’est toujours la même logique : générer des profits pour les actionnaires.

Les salariés ont bien rappelé que le capitalisme vert ne sauvera ni la planète, ni les emplois. Et que du travail pour produire des véhicules plus propres, il y en aurait, pour tous ! Mais il faudra que les travailleurs l’imposent aux patrons qui ne s’intéressent qu’à la marge opérationnelle et qu’ils s’organisent pour empêcher les suppressions de postes.

Le combat continue, à Renault comme dans bien d’autres entreprises.

Rendez-vous à la manifestation nationale du 23 janvier contre les suppressions de postes, derrière leur banderole « Salariés Renault et prestataires de Renault Lardy : Non à la casse sociale » !

Correspondants

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article