Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > juillet > 3

Pour le droit des femmes il a fallu une grande mobilisation

3 juillet 2017 Brève Politique

Après le décès de Simone Veil, on a eu droit à un concert de louanges unanimes, y compris de la part de ceux de ses collègues de la droite qui l’ont combattue de la plus indigne des manières lorsqu’elle a défendu la loi de légalisation de l’avortement en 1974.

Elle avait osé faire ce que même les politiciens de gauche n’osaient pas. Tant mieux. Mais cette légalisation de l’IVG, on la doit surtout à une forte mobilisation des femmes et des hommes, pas seulement en France mais aussi en Europe, en Amérique, pour le droit des femmes à disposer de leur corps.

Il a fallu le courage des 343 femmes déclarant avoir avorté, dans un manifeste qu’elles intitulaient les « 343 salopes » pour se moquer de ceux qui les insultaient. Il a fallu le courage aussi des médecins affirmant publiquement avoir pratiqué des avortements, des comités de soutien aux femmes poursuivies pour avoir aidé ou subi un avortement, les grandes manifestations du MLAC (Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception) pour en finir avec les centaines de milliers d’avortements clandestins mettant en danger chaque année la vie des femmes.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article