Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > juillet > 3

Michelin : ça roule pour les actionnaires

3 juillet 2017 Brève Entreprises

Le groupe Michelin annonce la suppression de 1 500 postes dans le monde, dont 970 à Clermont-Ferrand. Ces suppressions d’emplois succèdent à d’autres fermetures et réorganisations dans le groupe, qui a pourtant réalisé 1,7 milliard d’euros de bénéfices l’an dernier.

En 1999, Michelin avait déjà fait parler de lui de la même façon : de bons résultats financiers et, simultanément, 7 500 suppressions d’emplois. Aujourd’hui, c’est la même politique : sabrer dans les effectifs pour goinfrer encore plus les actionnaires.

Selon Macron et ses acolytes, simplifier les licenciements permettrait de créer des emplois… Cela fait bien longtemps que Michelin n’a aucun mal à licencier… et ne crée pas d’emploi : de plus de 30 000 salariés à la fin des années 1970, il en restera moins de 10 000 à Clermont-Ferrand.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article