Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2018 > juin > 11

« Nous ferons tout pour renverser le cours des choses »

11 juin 2018 Brève Entreprises

Jeudi dernier, dans le cadre de la suppression de 20 000 emplois à l’échelle mondiale, la direction de Ford annonçait vouloir cesser la production de son usine de Blanquefort en 2019. Avec cette fermeture, 910 emplois directs et des milliers d’emplois induits sont menacés dans la région, et ce malgré 7,6 milliards de bénéfices pour Ford en 2017 (10 milliards en 2016). 50 millions d’euros : c’est le montant des aides publiques touchées par Ford sur les cinq dernières années « pour le maintien du site ».

« Le départ de Ford est injustifiable et inacceptable. Nous exigeons toujours le maintien de l’activité et des emplois par Ford, qui a reçu des aides publiques pendant des années », pointe note camarade Philippe Poutou, ouvrier de l’usine. Ses camarades de travail et lui ne se résignent pas devant le départ annoncé de Ford. Ces salariés se battent depuis maintenant plus de dix ans contre Ford et sa volonté d’abandonner le site. Les patrons, on peut les faire reculer. Ce n’est pas leur course aux profits qui doit dicter nos vies.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article