Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 4

Liban : deux ans après l’explosion du port de Beyrouth, l’enquête au point mort

4 août 2022 Brève Monde

Le 4 août marque le deuxième anniversaire de la gigantesque explosion du port de Beyrouth qui a dévasté des quartiers entiers de la capitale faisant plus de 200 morts et 6 500 blessés. Et depuis lors personne dans la classe politique ou au gouvernement n’a été inquiété. L’enquêteur principal, le juge d’instruction Tarek Bitar, a été empêché de poursuivre sa mission par une série de poursuites intentées contre lui et une campagne dirigée notamment par le puissant mouvement armé du Hezbollah, poids lourd de la vie politique locale. Trois marches de protestation distinctes, organisées par les proches des victimes, sont prévues jeudi en direction du port. De leur côté les Nations unies et plusieurs ONG ont demandé « sans délai » , mais sans grand espoir d’être entendus, une enquête internationale impartiale. Mais jusqu’à présent les politiciens libanais, toutes tendances confondues, continuent de se placer au dessus des lois. En toute impunité.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article