Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > décembre > 18

LVMH se paie la justice

18 décembre 2021 Brève Société

En 2013, le géant du luxe LVMH, propriété du milliardaire Bernard Arnault, s’offre les services de Bernard Squarcini, l’ex-patron du renseignement intérieur. Avec d’autres complices, Squarcini va manœuvrer dans l’illégalité, en particulier en espionnant François Ruffin pendant le tournage de son film sur Bernard Arnault, Merci Patron !, avant d’être rattrapé par la justice.

Principal commanditaire dans cette affaire judiciaire devenue tentaculaire, LVMH vient de signer une convention judiciaire, une procédure qui permet aux entreprises d’annuler des poursuites pénales, en s’acquittant d’une amende de dix millions d’euros. La puissance des multinationales, c’est aussi une justice d’exception qui dédouane à coup de quelques millions d’euros.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article