Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Convergences révolutionnaires > Numéro 145, mai 2022

Irlande du Nord : le Sinn Féin, premier parti au Parlement

31 mai 2022 Convergences Monde

Le Sinn Féin, l’ancien bras politique de l’Armée républicaine irlandaise (IRA), est devenu le premier parti politique en nombre d’élus au Parlement local, le Stormont. Et si médias et politologues ont parlé de « victoire historique », il faut s’entendre sur les mots. Il n’y a eu ni raz-de-marée, ni même une forte poussée en faveur de cette formation qui s’appuie essentiellement sur la population catholique. Le Sinn Féin conserve ses 27 élus (29 % des voix) mais n’en gagne pas un de plus et ne progresse que de 1 % dans l’électorat. Par contre son principal rival, le Parti unioniste démocrate (DUP), implanté chez les protestants, perd près de 7 % des voix et trois sièges. Il n’en a plus que 25 (21,3 % des voix). Ses pertes bénéficient notamment à une formation située sur sa droite, la Voix unioniste traditionnelle (TUV).

Le camp protestant déchiré à propos du Brexit

Le succès relatif du Sinn Féin est donc dû avant tout au fait que le camp protestant s’est déchiré à propos du Brexit et de ses conséquences : notamment le « Protocole nord-irlandais », qui a conduit au maintien de certaines règles de l’Union européenne en Ulster et à l’instauration de contrôles sur les marchandises qui traversent la mer d’Irlande entre la Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord. Le DUP demande la renégociation de ce protocole et la TUV son annulation pure et simple.

Restent les questions sociales

Il faut aussi noter que la plus forte progression est enregistrée par le parti Alliance (+ 4,5 %), qui refuse de choisir entre catholiques et protestants. Avec 13,5 % des voix et 17 élus, il gagne neuf sièges et est désormais la troisième force au Stormont. Et même si la question de la réunification de l’île reste prégnante dans la politique irlandaise, les observateurs ont noté que le sujet, peu abordé par le Sinn Féin lui-même lors de sa campagne, n’intéressait vraiment qu’un petit tiers des électeurs, les autres étant plus préoccupés par le chômage, le pouvoir d’achat, les logements insalubres, voire les services publics en plein délabrement. Par exemple il y a des listes d’attente de sept ans pour l’accès à certaines spécialités au sein du Service national de santé (NHS).

Enfin la formation Le Peuple avant le profit (People Before Profit), soutenue par l’extrême gauche, a obtenu un peu plus de 1 % des suffrages.

11 mai 2022, Jean Liévin

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Abonnez-vous à Convergences révolutionnaires !

Mots-clés